A Paraître

scandale delocalisations

Ce livre révèle que le monde des affaires mène une véritable guerre contre l’emploi. Des milliers de postes, même hautement qualifiés, sont constamment détruits en France, en Europe, comme aux Etats-Unis, pour être transférés en Chine et en Inde. Une quête du profit à court terme où les salaires sont sacrifiés à l’avidité des actionnaires.

Le scandale des délocalisations entraîne le lecteur dans les coulisses d’une réalité, dont l’ampleur et la gravité sont soigneusement occultées par les dirigeants d’entreprises et les responsables politiques. Il découvrira comment un fonds créé par Nicolas Sarkozy pour lutter contre la crise finance les délocalisations. Il apprendra comment l’Union européenne, déjà impuissante à créer des emplois, s’empresse de détruire ceux qui existent.

En délocalisant massivement, les industriels occidentaux sont tombés dans un véritable piège, soigneusement tendu par l’Inde et la Chine, et les bénéfices de la mondialisation leur échappent désormais.

Au terme de cette enquête emplie de révélations, Le scandale des délocalisations pose une question cruciale : un pays peut-il perdre ses emplois et continuer de prospérer ?

 

A Paraître chez PLON le 24 Février 2011

N°ISBN 9782259212564

Prix : 21€

Lundi 16 novembre 2009 1 16 /11 /Nov /2009 09:01
Eric Laurent est interviewvé  par Gérald Fillion de Radio Canada.

" Quand on ouvre un livre de l'auteur Éric Laurent, on sait qu'il sera question de complot. Ce journaliste fait de l'enquête depuis des décennies et se balade un peu partout dans le monde. Il aime bien aller aux États-Unis et a publié plusieurs livres-chocs, dans lesquels il débusque les « faces cachées » de l'économie et de grands événements.  
 
Après les magouilles du pétrole et les dessous du 11 septembre 2001, il s'attaque aujourd'hui à « une communauté à l'influence disproportionnée qui agit avec un mépris absolu de l'intérêt général », c'est-à-dire le monde de la finance. 
 
La face cachée des banques est une charge au vitriol, détaillée et argumentée contre ceux qui ont provoqué la crise financière. Ça se lit comme un roman, c'est bien écrit, et Éric Laurent s'assure de susciter notre indignation. Est-ce le montage qu'il fait des événements ou sont-ce les faits qui sont tout simplement accablants quand on met le casse-tête en place? 
 
Oubliez Bernard Madoff, nous dit-il d'entrée de jeu, cette affaire n'est là que pour faire du brouillard sur le vrai scandale: les façons de faire à Wall Street et la complicité de Washington, de Ronald Reagan à... Barack Obama. "


Pour lire l'article dans sa totalité et voir les commentaires :
link

Par Eric Laurent - Publié dans : On en parle...
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés