A Paraître

scandale delocalisations

Ce livre révèle que le monde des affaires mène une véritable guerre contre l’emploi. Des milliers de postes, même hautement qualifiés, sont constamment détruits en France, en Europe, comme aux Etats-Unis, pour être transférés en Chine et en Inde. Une quête du profit à court terme où les salaires sont sacrifiés à l’avidité des actionnaires.

Le scandale des délocalisations entraîne le lecteur dans les coulisses d’une réalité, dont l’ampleur et la gravité sont soigneusement occultées par les dirigeants d’entreprises et les responsables politiques. Il découvrira comment un fonds créé par Nicolas Sarkozy pour lutter contre la crise finance les délocalisations. Il apprendra comment l’Union européenne, déjà impuissante à créer des emplois, s’empresse de détruire ceux qui existent.

En délocalisant massivement, les industriels occidentaux sont tombés dans un véritable piège, soigneusement tendu par l’Inde et la Chine, et les bénéfices de la mondialisation leur échappent désormais.

Au terme de cette enquête emplie de révélations, Le scandale des délocalisations pose une question cruciale : un pays peut-il perdre ses emplois et continuer de prospérer ?

 

A Paraître chez PLON le 24 Février 2011

N°ISBN 9782259212564

Prix : 21€

Mardi 27 décembre 2011 2 27 /12 /Déc /2011 12:57

Emission du 27 décembre 2011

 

Quelques remarques, d’abord, sur le scrutin, avant d’évaluer les dissensions entre républicains.
La présidentielle américaine présente des caractéristiques indiscutables.
D’abord, les deux grands partis politiques sont des « machines électorales » dont les programmes ne sont guère structurés voire apparents, ajouté au fait que les notions de droite et de gauche ne sont guère pertinentes quand on les compare.
Les candidats le sont d’abord à la candidature, au travers d’un long parcours du combattant (caucus ou primaires), dont l’apogée est le fameux « super mardi » (engageant onze états), qui aura lieu le 6 mars prochain.

 

etatsunis.jpg

 

Ensuite, les impétrants illustrent souvent des inexpériences remarquables, a fortiori à l’international (Ronald Reagan, Bush fils, même Clinton à ses débuts…).

Enfin, les législatives se tiennent le même jour (élection ou réélection des représentants, tiers des sénateurs).

Jusqu’à une époque récente, l’abstention à la présidentielle était importante.

 

Invité : Eduardo Cué est un journaliste et expert américain vivant à Paris.

 

Pour écouter l'émission : link

Par Eric Laurent - Publié dans : Les Enjeux Internationaux
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés